Les algorithmes de calcul du besoin net.

Imprimer

taux de service du stocktaux de service du stockDans le calcul de besoins nets deux informations sont particulièrement importantes: la quantité du besoin net et le niveau nécessaire du stock de sécurité. La quantité du besoin net est paramétré par source d'approvisionnement, le niveau du stock de sécurité par flux physique.

En plus de l'algorithme classique de calcul des besoins, nous proposons un algorithme basé sur le taux de service et un autre basé sur la mise en place d'un kanban optimisé ou manuel.

Comme tous les ERP, nous pouvons paramétrer la taille du lancement et le niveau du stock de sécurité. Les résultats sont alors comparables à ceux de tous les ERP. Ce mode de calcul présente un inconvénient majeur: il ne tient pas compte du taux de service des ressources ainsi créées. En effet, si on définit un stock de sécurité de 100, le taux de service sera différent selon que l'on consomme 1000 ou 2000 pièces par période. Le calcul des besoins bruts répercute l'écart de taux de service sur les composants, et le calcul de besoins nets sur ceux-ci va générer de nouveaux écarts.

Issu de notre recherche et développement, nous avons mis au point un algorithme basé sur le taux de service exprimé en nombre de jours ouvrables de consommation. Le stock de sécurité devient totalement dynamique, chaque jour devant se terminer avec un niveau de stock de sécurité égal aux besoins des X jours suivants. De même la taille de lot peut être exprimée de manière à couvrir les besoins bruts manquants des Y prochains jours à partir du 1er manquant. On obtient alors une gestion du scénario d'approvisionnement auto-régulée et tirée par le besoin brut: il y a auto-adaptation aux besoins bruts. De plus, les besoins bruts de niveau inférieur étant calculés sur des besoins nets optimisés, l'ensemble des besoins multi-niveaux est tiré par le besoin brut initial. On peut faire cohabiter un stock de sécurité quantitatif et un stock de sécurité en taux de service.

Le kanban peut être mis en place avec un nombre de cartes en circulation défini manuellement ou optimisé par l'application. Dans ce cas, le nombre de cartes est obtenu à partir du taux de service voulu sur le flux.